Que ce soit pour mesurer l’engagement des salariés, la gestion de la performance, le développement du leadership ou le bien-être des employés, les sondages et questionnaires offrent des informations précieuses quant aux entreprises et employés, et fournissent des données pouvant être utilisées pour la recherche ou la prise de décisions. Étant donné le contexte actuel de mondialisation croissante, il est important de collecter des données de façon uniforme à travers le globe, afin de promouvoir la formation des employés internationaux, et diagnostiquer les incohérences entre les marchés réels et les rapports de résultats sur l’échelle mondiale, plutôt que localement. Cependant, l’anglais étant généralement désigné comme langue pivot, comment avoir l’assurance que les questions posées à l’étranger ou à des locuteurs non natifs soient culturellement valides et appropriées, et qu’on y ait répondu de façon honnête et réfléchie ? Une fois les données collectées, dans quelle mesure peut-on déterminer que chaque répondant a compris les nuances des termes anglais, alors que l’anglais est sa deuxième, troisième, voire quatrième langue ? Faire traduire vos sondages et questionnaires est la façon la plus simple de vous assurer que les répondants comprennent entièrement la nature des questions sont posées, et de garantir la meilleure qualité de résultats possible.

Conseils et astuces

Une même règle ne convient pas à tous lorsqu’il est question de données démographiques mondiales. Demander à un répondant son groupe ethnique peut être illégal ou exiger l’utilisation de catégories spécifiques dans certains pays. Pour d’autres, les niveaux d’éducation auront peut-être besoin d’être ajustés en fonction du système d’éducation en pratique.

 

Processus de traduction des questionnaires

Il existe plusieurs processus de traduction des sondages, qui varient en fonction de vos besoins et de la nature du questionnaire à traduire.  

  • Traduction directe et relecture Dans de nombreux cas, notamment lorsque vous avez prévu de faire réviser le sondage traduit avant publication par un locuteur natif, une traduction directe avec relecture par un second linguiste peut être suffisante.
  • Traduction directe – traduction inversée Ce service vous permet de vérifier la signification de chaque item en français avant que le sondage ne soit publié. Le fait que quatre linguistes (un traducteur et un réviseur pour chaque type de traduction) travaillent sur un texte contribue à garantir que celui-ci soit le plus fluide possible et ne contienne aucun glissement de sens.
  • Traduction directe en parallèle et rapprochement Dans certains cas, il se peut que vous souhaitiez recevoir deux versions du sondage traduites par deux linguistes différents. Un troisième (le réconciliateur) conservera alors le meilleur des deux traductions pour produire une version finale, qui fera éventuellement l’objet d’une traduction inversée.
    • Quel que soit le processus sélectionné, il est important d’accorder suffisamment de temps à la traduction des items. La traduction automatique, bien que très utile pour des vérifications ponctuelles, doit être évitée, tout comme la division de la traduction d’un questionnaire entre plusieurs traducteurs sous prétexte de « gagner du temps ».

Traduction des réponses ouvertes

De nombreux sondages utilisent à un moment ou un autre des questions ouvertes afin d’obtenir des commentaires de la part du répondant. La traduction inversée des réponses en français n’a donc pas besoin d’être une version absolument parfaite, étant donné que l’objectif est simplement de comprendre la signification des commentaires.

Dans ce cas, nous recommandons une simple traduction des commentaires, sans révision. Vous économiserez ainsi du temps et de l’argent.

Les candidats renvoyant souvent les versions papier des questionnaires, il nous arrive régulièrement de transcrire les commentaires écrits à la main dans un fichier Excel avant de les traduire. Vous disposez ainsi d’une version électronique et accessible des commentaires, ainsi que d’un point de départ numérique pour la traduction.

Conseils et astuces

L’écriture de chaque répondant est différente et il est parfois très difficile de décrypter des commentaires manuscrits. Cela rend la transcription difficile, tout en risquant de rendre inexploitables certains commentaires pourtant légitimes.

Il est donc judicieux d’ajouter, au-dessus des champs de texte dans lesquels le répondant écrira à la main, une remarque du type :

« Veuillez écrire le plus lisiblement possible ».